profil

SWISS MOUNTAIN SPORTS – historique 

2004

Le projet de création de la structure Swiss Mountain Sports est né entre juillet et août 2004. Après avoir passé 2 années à la tête de l'école de ski de Montana en tant que directeur administratif et financier, Yves Caillet décide de ne pas reconduire son contrat si aucun changement structurel n'est apporté. En effet, s'il pointe du doigt des dysfonctionnements internes, le comité de l'époque ne juge pas nécessaire d'y apporter de quelconques changements. Notons peut-être que Y. Caillet est économiste, licencié des Hautes Ecoles Commerciales (HEC Lausanne) et a travaillé dans différents secteurs qui lui ont conduit précédemment à avoir la charge de la fusion de 3 hôpitaux (Saint-Loup – Orbe – La Vallée).

Dès que le projet de création a été estimé qu'il avait une réelle chance de succès, le lancement a été effectif. Devant l'imminence du début de saison, tout devait s'effectuer au plus vite, les démarches administratives comme la création du logo, la mise en place des produits, le recrutement du personnel, la recherche de locaux, etc. C'est finalement avec un effectif d'une quinzaine de professeurs patentés de ski ou/et snowboard, une trentaine de moniteurs à la saison et une quarantaine de moniteurs occasionnels que débute la saison 2004-2005 ! La machine SMS est lancée… La concurrence, peu à même d'en supporter l'idée, multiplie les coups bas et se renferme dans une politique 'hostile'.

2005

SMS avait été créée en 2004 avec un capital social de CHF 20'000.-, lequel était alors détenu par 4 sociétaires. Au côté de Yves Caillet, majoritaire, 3 autres sociétaires avaient fait le grand saut. Jean-Daniel Voumard, professeur de ski et directeur d'AMT AG, Luciano Miglionico, professeur de ski et Yigal van der Vliet, gestionnaire de fortune et occasionnellement moniteur de ski. Courant 2005, le capital social est porté à CHF 78'000.- permettant de faire entrer d'autres sociétaires au sein de l'actionnariat, répondant ainsi à la promesse faite l'année précédente de rendre accessible la propriété de la société aux acteurs des premières heures. Plus d'une vingtaine de sociétaires entrent dans le capital de la société à cette occasion. Yves Caillet reste toutefois le sociétaire majoritaire.

La clientèle de Crans-Montana accueille d'un très bon œil l'arrivée de SMS, puisque permet de disposer d'une offre élargie en matière d'activités de montagne, sentiment partagé également par les 'locaux'. Unanimement, il est reconnu que SMS travaille de manière très professionnelle et est dynamique…

2006 à 2009

Au fil des années le bouche-à-oreille s'est multiplié auprès des clients qui entendent parler en bien des prestations et de l'état d'esprit qui a court au sein de la jeune société. D'ailleurs le taux de fidélisation de la clientèle est incroyablement haut. La plupart des clients, que cela soit la clientèle individuelle -intéressée aux activités hivernales et estivales- ou la clientèle corporative -friande des prestations de team-building- gratifient SMS de leur fidélité et loue ses compétences.

SMS fête sa 5ème année d'existence durant la saison hivernale 2008-2009. Le plus dur est fait, tandis que la volonté de maintenir un haut standard qualitatif –et non quantitatif- perdure. La culture d'entreprise qui court au sein SMS, son état d'esprit, sa manière de travailler, son approche du marché sont autant de caractéristiques que l'on retrouve dans les éléments originels nés de la création de SMS.

2010 à 2014

Toujours sous l'égide d'Yves Caillet, les années passent, et se ressemblent: depuis ses débuts, SMS n'a de cesse d'accroître ses parts de marché et donc, d'augmenter son chiffre d'affaires. Néanmoins SMS reste volontairement une petite structure propre à favoriser les échanges et les contacts, mais saisit les opportunités qui s'offrent à elle. Ainsi, un bureau de vente a été ouvert sur le parking de Crans-Cry d'Err en février 2010. Si la remise en question des acquis de la société est permanente, elle permet son développement perpétuel et son adaptation aux différentes évolutions du marché.

Aujourd'hui, si SMS n'a pas créé de structure identique dans d'autres destinations, c'est que les contacts établis ne présentaient pas suffisamment de garanties sur la difficile question du maintien de la qualité des prestations. SMS a acquis une compétence et une expérience formidable permettant d'asseoir une position dominante sur le Haut-Plateau à travers ses 4 axes d'activités. D'ailleurs, on constate régulièrement que nos proches concurrents cherchent à copier nos programmes…

2014 à maintenant

SMS a fêté ses 10 ans d’existence...